Abdelghani Zaâlane : « Le président a saisi le message de la rue »

 Abdelghani Zaâlane : « Le président a saisi le message de la rue »
Par Nabil Semyane | 10 Mars 2019 | 17:00

Au moment où, pour la première fois, l’hypothèse d’un report de l’élection présidentielle est évoquée sur les ondes de la radio publique (c’est tout sauf une pure coïncidence), le directeur de campagne du président Bouteflika, qui vit apparemment sur une autre planète, fait comme si tout va pour le mieux et dans le meilleur des mondes.

En réunissant dimanche à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj, les responsables de la Direction de campagne au niveau des régions, il laisse entendre que le calendrier électoral est maintenu et que le président Bouteflika sera bien candidat.

« Le président a salué le civisme des citoyens », déclare à la presse Abdelghani Zaâlane,  en allusion aux manifestations populaires  ajoutant qu’il (le président) a entendu le message de la rue »

« La rue veut le changement, le président l’a dit directement sans détour ni circonlocutions qu’il va changer le système et s’il est élu le 18 avril », précise Zaâlane qui laisse entendre que Bouteflika est toujours candidat à sa succession, « Juste après sa réélection, il va convoquer une Conférence nationale inclusive qui va proposer des réformes et arrêter la date d’une élection présidentielle anticipée à laquelle le président Bouteflika ne sera pas candidat », précise encore l’ex ministre du transport.

Des propos qui tranchent avec la perspective de report évoquée ce matin sur la radio par le Pr Lagoune et qui ne sont pas non plus en cohérence avec le communiqué du FLN qui tend la main aux autres « partis politiques pour sortir le pays de la crise à moindre coût ».   

          

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'