Sahli/ANR: Rétablir la confiance entre le peuple et ses représentants

La Rédaction | 22 Avril 2012 | 22:54

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), M. Belkacem Sahli a affirmé, dimanche soir à Sidi Bel-Abbès, que les législatives du 10 mai constituent "une occasion" pour la constitution d’un nouveau parlement "plus représentatif du peuple".

La nouvelle Assemblée nationale devrait œuvrer à l'amendement de la Constitution "pour édifier une République basée sur le rétablissement de la confiance entre le peuple et ceux qui le représentent", a estimé M. Sahli lors d'un meeting animé au Planétarium.

Il a souligné dans ce contexte que les prochaines élections sont porteuses de plusieurs enjeux et les défis internes et externes, en soulignant que son parti devra mettre en garde contre les défis étrangers, notamment avec ce "qui se passe aux frontières est et sud du pays".

Il a, à ce sujet, condamné l'enlèvement de diplomates algériens au Mali appelant les autorités algériennes à "prendre toutes les mesures pour les libérer". Le même intervenant a affirmé qu’il est du devoir des citoyens de placer leur confiance en des hommes et femmes qui répondent aux critères de " l'engagement, compétence et dévouement à la patrie".

Il a ajouté que son parti participe avec des listes de candidats dans 38 wilayas et qu’un grand quota est réservé à la gent féminine.

M. Sahli a indiqué que le programme de l'Alliance nationale républicaine repose sur plusieurs axes économique, social, éducatif, culturel, sanitaire soulignant que le parti encourage l'investissement privé et étranger, notamment dans le domaine de l'agriculture. Il a également expliqué que l'ANR s'engage à réduire la dépendance aux hydrocarbures dans les exportations à 30 ou 40 pour cent en une durée de cinq à dix ans.

M. Belkacem Sahli a mis l’accent sur la nécessité d'"écrire notre histoire d'une manière scientifique avant l’extinction de notre mémoire, avec la mort des héros qui ont fait l'histoire du pays", ajoutant que "si nous n'écrivons pas notre histoire, il y aura ceux qui vont l'écrire à leur manière à l'étranger"

Mots-clés :
Catégories : Politique

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'