Justice : Ouyahia arrive à la Cour suprême sous les yeux de dizaines de cameramen et journalistes

 Justice : Ouyahia arrive à la Cour suprême sous les yeux de dizaines de cameramen et journalistes
Par Nabil Semyane | 12 Juin 2019 | 14:53

Treize heures cinquante-cinq, Ahmed Ouyahia arrive au siège de la Cour suprême à bord d’une voiture noire à vitres fumées, précédée d’une Octavia, celle-là même dans laquelle il s’est rendu au palais de Justice Abane Ramdane.

Son arrivée attendue depuis des heures, suscite un branle-bas devant le siège de l’institution sous la surveillance d’un dispositif policier inhabituel.

Des dizaines de caméras, les unes posées à même le trottoir, les autres sur les balcons du bâtiment en face, guettent l’arrivée de l’ancien premier ministre qui réussit à se soustraire aux regards des caméras.

Depuis dix heures du matin, journalistes et cameramen ont investi les lieux pour immortaliser l’événement de voir l’ancien premier ministre gravir les escaliers qui conduisent au bureau du juge d’instruction.

Certains automobilistes traversant le boulevard en allant vers Ben Aknoun y vont de leurs klaxons, d’autres vont plus loin en criant « ils paieront tous ! »  

Un citoyen, son fils qui doit avoir entre 8 et 10 ans, tenu par le bras, est venu spécialement de Tipasa pour être le témoin de ce moment historique. « Il mérite ce qui lui arrive, j’espère qu’il sera enfermé aujourd’hui, lui qui nous donnait des leçons de probité et de patriotisme », commente-t-il un peu déçu de ne pas  voir Ouyahia sortir de sa voiture.

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'

Commentaires