FLN : les manœuvres ont commencé, la base appelle à "dégager" Mohamed Djemai

  FLN : les manœuvres ont commencé, la base appelle à "dégager" Mohamed  Djemai
Par Nabil Semyane | 10 Septembre 2019 | 16:18

Lors de sa conférence de presse, en ouverture de la réunion du BP, Mohamed Djemai avait annoncé qu’il renonçait volontairement à son immunité parlementaire, au lendemain de la demande du ministre de la Justice au bureau de l’APN pour réclamer la mise en branle de la procédure.

Mohamed Djemai, croyaient trouver grâce aux yeux des militants par le simple fait de renoncer à son immunité, d’autant plus avait-il assuré que sa convocation par la justice n’a rien a voir avec les affaires de corruption qui défraient ces derniers temps la chronique politico-judiciaire.

Sauf que les militants de la base ne l’entendent pas de cette oreille et réclament aujourd’hui le départ de Djemai pour, soulignent-ils, préserver le parti, dans « la conjoncture  trouble que vit la pays ».

La première salve contre Djemai est venu aujourd’hui de la wilaya de Boumerdès, précisément de la Mouhafadha et de celle de Bordj Ménaiel, des kasmas, et des élus locaux qui ont signé un communiqué pour estimer que « Mohamed Djemai ne peut pas rester à la tête du parti maintenant qu’il est réclamé par la Justice ».

Les militants de la Mouhafadha de Boumerdès, dans un communiqué daté du 20 août demandaient déjà à Djemai de vider les lieux, mais désormais ils montent en cadence en exigeant aussi le départ de toute la direction nationale, issue du dernier Comité central.

« Nous demandons à la direction nationale de présenter sa démission immédiate pour permettre l’élection d’une nouvelle direction acceptée par le peuple et par les militants afin qu’elle puisse participer à l’enrichissement des propositions tendant à bâtir une Algérie forte et sûre », souligne le communiqué accompagné de dizaines de signatures de militants.

Le coup de semonce est venu aujourd’hui de la Mouhafadha de Boumerdès, mais ça se passe toujours de la sorte au FLN où les dagues seront pointées cette fois-ci contre Djemai, surtout que son élection surprise est loin d’avoir été digérée intramuros. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'

Commentaires