Benyounes : "Le MPA soutiendra Bouteflika s'il venait à présenter sa candidature à la prochaine élection présidentielle"

Par Abbès Zineb | 13 Décembre 2013 | 17:20

Le Mouvement populaire algérien (MPA), soutiendra la candidature du président de la République, M.Abdelazziz Bouteflika, s'il décide de se présenter à la prochaine élection présidentielle, a déclaré vendredi à Tlemcen, le secrétaire général de ce parti, Amara Benyounes.

Animant un meeting à la maison de la culture "Abdelkader Alloula", dans une salle archicomble, M. Benyounes a ajouté que " si le Président de la République décide de se porter candidat aux prochaines élections présidentielles, ça sera pour l'intérêt de l'Algérie, du peuple et de la république".

"Le MPA assure le président de la République de son soutien absolu et sans condition aucune s'il décidera de se présenter ", a t-il soutenu.

Le SG du MPA a par ailleurs considéré que "si le président de la république décide de présenter sa candidature, il le fera en tant que candidat indépendant car il est au dessus de tous les partis politiques", tout en souhaitant que la campagne électorale des prochaines élections soit une campagne "propre, transparente, démocratique et loin de toutes formes de dénigrement ou d'insultes".

M.Benyounes a également rappelé ce qu'a enduré le pays au cours de la décennie noire et tous les sacrifices consentis "par tous les algériens livrés à l'époque à eux même", et "la manière dont ils sont sortis de cette tragédie grâce notamment à la réconciliation nationale", avant de considérer que "les pays voisins qui ont vécu ces dernières années le printemps arabe vivent toujours dans des conflits interminables" et que "le changement espéré par ces révolutions n'a pas du tout été atteint".

"C'est pour toutes ces raisons que le printemps arabe n'a ni espoir ni avenir dans notre pays", dira t-il en rappelant que " l'environnement de l'Algérie vit dans des conflits" et que "certains pays comme le Maroc tentent de créer des problèmes".

"La position de l'Algérie concernant la question du Sahara occidental est très claire et se résume dans le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination", dira à ce propos M.Benyounes .

"L'Algérie n'est pas du tout partie prenante dans cette question", martèle t-il avant d'aborder les problèmes liés à la contrebande et au trafic en tous genres et notamment celui de la drogue provenant du Maroc.

Le secrétaire général du MPA a enfin rendu un vibrant hommage au défunt Nelson Mandela en observant deux minutes de silence au début du meeting et à la fin, en l'honneur à celui qui a passé sa vie à militer contre la politique de l'apartheid et pour toutes les causes humanitaires.(Aps)

Mots-clés :
Catégories : Politique

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'