Le BMS du jour

Rancœurs et rancunes chez les gens du turban

Par Nourredine Bouteldja | 18 Juin 2017 | 15:05

La rancune tenace et la rancœur encore plus, à priori, chez les frères arabes, nourris pourtant à la mamelle de l’islam orthodoxe pressurisé. Après celle de la chamelle, of course !

Et pour s’être, apparemment, abreuvé plus que de mesure, allant jusqu’à la saoulerie extrême, le Qatar s’est vu plus gros que tout le Golf arabe réuni.

Pétrodollars, fortunes, mégas medias, mégas sports, mégas buildings, et même méga Muphti, tiens !

 Le ‘’à peine’’ demi-million de Qataris tirait le diable par la queue. Un comble en terres sacrée ! Mais le diable le lui a bien rendu, somme toute :les Saoudiens et leurs alliés ont juré renvoyer à la tente et au chameau tous les enturbannés de Doha.

Et quand un Saoudien jure, faut pas comprendre qu’il blasphème, non !

Donc, cuit et re cuit cuit pour les Al Thani ?

Pas évident, car sous l’ongle et la chair s’est incrusté, il y a peu,Trump- platine.

Le cow-boy qui a vendu des armes au Gardien des Lieux Saints et en fait autant, aujourd’hui, avec le maitre de l’œuvre du Mondial 2022.

Ciel, mon football !


(nourboutel@gmail.com)

Voir toutes les articles →