Le BMS du jour

‘’Le Commissaire-priseur, à coups de marteau’’

Par Nourredine Bouteldja | 07 Aout 2018 | 12:22

On se disait bien qu’il manquait une note dans ce frou- frou politique, soufflé par un duo de choc, Ould Abbes- Ouyahia et un outsider aux dents longues- mais à la barbe bien taillée- Abderezzak Makri.

Et puis elle venue la note et avec elle, l’inénarrable Louisa nationale.

La Pasionaria signe son retour, après sûrement une bronzette sur quelques plage- où l’accès est vraiment faussement gratuit- de l’antique Bône, sa ville d’adoption-

Et là, tout d’un coup, elle renverse tout : «Cela ressemble à une foire annuelle et une vente aux enchères publiques en l’absence d’acheteurs et d’acquéreurs car on ne sait pas qui est l’acheteur ou l’acquéreur».

Et Patatras !

Voir toutes les articles →