Le BMS du jour

Les uns s’usent la semelle, les autres comptent les sous…

Par Nourredine Bouteldja | 11 Mars 2019 | 12:21

Marches citoyennes et grève générale combinées ont conféré à l’actu politico sociétale une dichotomie tranchante.

Pendant que les masses usaient leurs semelles et leurs cordes vocales pour tirer le pays vers des lendemains meilleurs, les mercantis-authentiquement- made in Algérie ne les conçoivent qu’à travers des prismes sonnants et trébuchants.

Alors qu’avant la grève de dimanche, ils avaient œuvré à faire fructifier leur CA par plusieurs chiffres- la faute à la frénésie citoyenne de la circonstance- le reste a terminé le boulot, le jour même.

Les plus hardis ont en effet bravé l’interdit de commercer et ont mis des ailes au poulet. De 250 DA/kg la veille, il est passé à 360. Soit 110 DA comme ultras bénéfices, nets de tout impôt !

Légumes et fruits n’ont pas été épargnés, du reste.

 Dégâts collatéraux entre l’appétence de la démocratie et l’appétit- vorace- de la cupidité de la grosse bedaine !

Voir toutes les articles →