Le BMS du jour

L’inconsistante Belgique ou l’héroïsme ordinaire

Par Amine Bouali | 11 Octobre 2020 | 19:45

La Belgique est un pays plutôt ennuyeux, elle n'a ni le soleil de l'Italie ni le panache de l'Espagne. Mais c'est aussi un véritable cas d'école : depuis décembre 2018, elle n'a pas de vrai gouvernement mais dans la vie quotidienne, tout fonctionne apparemment normalement, et à côté de sa capitale, la cosmopolite Bruxelles, ses deux régions si dissemblables, la Wallonie et la Flandre, se détestent cordialement, sans se résoudre encore à se déclarer la guerre. 

Le plat pays, à l'inverse de sa voisine du sud, la grandiloquente France, ne se prend pas au sérieux et n'arrête pas de se moquer de lui-même. Ce bout de terre de rien du tout, d'à peine 11 millions d'habitants, est pourtant la patrie de Tintin, du coureur cycliste Eddy Merckx, du peintre René Magritte et de l'immense Jacques Brel.

Malgré son inconsistance apparente, il est le 24ème plus riche pays de la planète et son PIB a atteint 533 milliards de dollars en 2019. Avec beaucoup moins de ressources naturelles que d'autres pays mais surtout avec beaucoup moins d'esbroufe et de paresse. Le lecteur peut se demander quelle mouche nous a piqués pour faire ce petit éloge insolite de la lointaine Belgique ? D'abord, bien sûr, pour une raison surréaliste, et ensuite parce que ce pays approximatif nous a semblé être l'exemple instructif de l'héroïsme ordinaire et le contraire... de la fanfaronnade !
Mots-clés :
Catégories : Le BMS du jour
Voir toutes les articles →