Reconnaissance par la France officielle de l’assassinat du martyr Ali Boumendjel: Marine Le Pen et l’extrême droite ruent dans les brancards

Reconnaissance par la France officielle de  l’assassinat du martyr Ali Boumendjel: Marine Le Pen et l’extrême droite ruent dans les brancards
Par Nourredine B | 03 Mars 2021 | 14:47

Dans le sillage de la reconnaissance  par la France officielle, traduite, mercredi, par la position courageuse et juste de son Président Emmanuel Macron, les réactions du côté des va-t-en- guerre de tout bord dans l’Hexagone émergent, épidermiques ; notamment chez l’extrême droite et sa tête de file, Marine Le Pen (Photo- DR).

En effet, et dans un tweet posté aussitôt, la présidente du Rassemblement National (RN) a rué dans les brancards, écrivant que «Alors que le communautarisme et l’islamisme progressent et se nourrissent de nos faiblesses, Macron continue d’envoyer les signaux désastreux de repentance, de division et de haine de soi».

Et à son sbire du RN, et néanmoins maire de Perpignan, Louis Aliot, de lui emboîter le pas, soutenant que  «La repentance à outrance générera une exacerbation des tensions mémorielles. L’accusation permanente de la France contribue à le fracture nationale qui gangrène le pays», a- t-il renchéri.

Voir tous les articles de la catégorie 'International'