Le plan stratégique 2014-2017 de l'UA examiné à Addis-Abeba

Le plan stratégique 2014-2017 de l'UA examiné à Addis-Abeba
Par Abbès Zineb | 23 Mai 2013 | 10:13

Le plan stratégique de la Commission de l’Union africaine (UA) pour la période 2014-2017 sera examiné jeudi à Addis-Abeba (Ethiopie) lors de la deuxième journée des travaux de la 23ème session des pays membres du Conseil exécutif de l’UA, dont l'Algérie représentée par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

Huit domaines prioritaires seront examinés par les ministres des Affaires étrangères africains lors des travaux qui se tiennent à huis-clos au siège de l’Union. Il s’agit du renforcement des capacités humaines de l’Afrique en accordant la priorité aux soins de santé primaire et à la prévention, à l’éducation et à l’investissement dans la science, la recherche et l’innovation.

Les pays africains mettront l’accent également sur l’accroissement de la production agricole, le développement des secteurs de l’agro-industrie et de l’agroalimentaire, l’accroissement de l’accès au marché et l’effort pour atteindre la sécurité alimentaire en Afrique.

La promotion du développement économique inclusif et de l’industrialisation grâce à l’accélération des projets de développement des infrastructures et l’inclusion de la participation des femmes et des jeunes dans toutes les priorités et activités de l’Union, figurent parmi les priorités du continent.

L’autre domaine prioritaire pour les Africains est celui de la promotion de la paix et de la sécurité, de la bonne gouvernance, de la démocratie et des droits de l’Homme.

Le plan prévoit, en outre, la mise en œuvre de stratégies de mobilisation de ressources, y compris des sources alternatives de financement, en vue de permettre à l’Afrique de financer son développement.

La 23ème session des pays membres du Conseil exécutif de l'UA est préparatoire à la 2ème session ordinaire de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement, prévue dimanche et lundi prochains au siège de l'Union. Cette session coïncide, cette année, avec la célébration du 50ème anniversaire de la création de l'OUA/UA.

Poursuite à huis-clos des travaux de la 23ème session du Conseil exécutif de l’UA

Les travaux de la 23ème session du Conseil exécutif de l'Union africaine (UA), se poursuivaient, à huis-clos, jeudi à Addis-Abeba (Ethiopie). Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil exécutif, dont l’Algérie, examineront le plan stratégique 2014-2017 de la Commission africaine.

Il sera question également de la lecture de la proclamation du 50ème anniversaire de la création de l'OUA/UA. Les pays membres du Comité exécutif avaient adopté, mercredi, un rapport sur la situation au Sahara occidental, dans lequel ils ont appelé l'ONU à prendre ses responsabilités envers cette question "dont le règlement a trop duré".

Dans son discours d’ouverture, la présidente de la Commission de l’UA, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, a plaidé pour une meilleure place de l’Afrique dans les instances de décision au niveau international.

Elle a invité les dirigeants africains à œuvrer pour l’unité du continent, indiquant que le panafricanisme "doit nous guider et être le fondement de notre renaissance". "Nous avons le devoir d’unifier l’Afrique et d’aller ensemble vers un lendemain meilleur", a-t-elle dit, soulignant la nécessité de "renforcer nos institutions et améliorer notre façon de gouverner". (Aps)

Mots-clés :
Catégories : International

Voir tous les articles de la catégorie 'International'