La Tunisie sous les affres du coronavirus : couvre-feu, dès ce mardi, pour l’ensemble du pays ; un seuil alarmant de la mortalité

 La Tunisie sous les affres du coronavirus : couvre-feu, dès ce mardi, pour l’ensemble du pays ; un seuil alarmant de la mortalité
Par Moumène Belakram | 20 Octobre 2020 | 09:38

Face à un rebond amplifié, ces derniers  jours, du coronavirus, le gouvernement tunisien a dû prendre une mesure extrême, passant par l’instauration d’un couvre-feu nocturne généralisé à toutes les régions du pays, à partir de ce mardi.

C‘est ce qu’a indiqué un communiqué de l’Exécutif, répercuté par l'Aps, précisant que cette instruction prise par le  chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechichi intervient au terme d’une réunion entre Méchichi et plusieurs haut cadres sécuritaires, dont le  ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, afin d’endiguer  la propagation de la Covid- 19.

Pour rappel, pareille mesure a été déjà décrétée dans le Grand Tunis, Sfax, Sousse et Monastir.

Il faut savoir, selon le ministère tunisien de la Santé, que  5752 cas de contamination et 114 décès ont été enregistrés entre 03 jours seulement; entre le 13 et le 16 octobre en cours, faisant grimper le bilan total  à 40.542 cas confirmés de coronavirus, dont 626 décès.

Les chiffres liés à la mortalité en un laps de temps aussi court inquiète au plus haut point, ainsi, dans un pays qui était arrivé au début de l’été à zéro patient.

Contrainte, en raison de la manne touristique qui constitue la principale ressource économique du pays, la Tunisie a dû, par la suite rouvrir ses frontières. 

Voir tous les articles de la catégorie 'International'