Conférence du Désarmement : Le SG de l'ONU salue le "leadership actif" de l'Algérie pour ramener cette conférence à son objectif initial en 2020",

Conférence du Désarmement : Le SG de l'ONU salue le "leadership actif" de l'Algérie pour ramener cette conférence à son objectif initial en 2020",
Par Rédaction | 28 Janvier 2020 | 21:01

Les efforts de la présidence algérienne de la Conférence du Désarmement ont été salués, mardi à Genève, par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations-unies (ONU), Antonio Guterres,  saluant l'esprit de coopération imprimé aux travaux de la Conférence sous le "leadership actif" de l'Algérie. 

Les travaux de la Conférence du Désarmement se sont poursuivis à Genève, pour la deuxième semaine, sous la présidence de M. Rachid Belbaki, Ambassadeur, Représentant Permanent de l'Algérie à Genève. 

La réunion plénière organisée ce jour, a été marquée par un message du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, prononcé par la Secrétaire Générale de la Conférence et Directrice de l'Office des Nations Unies à Genève, Mme Tatiana Valovaya. Saluant l'esprit de coopération imprimé aux travaux de la Conférence sous  

le "leadership actif" de l'Algérie pour ramener cette conférence à son objectif initial en 2020", M. Guterres s'est dit "encouragé par le partenariat et la collaboration croissants entre les Présidents de la Conférence". Les délégations ont également salué les efforts de la présidence algérienne et émis le vœu que la Conférence puisse parvenir à des résultats positifs cette année. 

La présidence algérienne de la Conférence du Désarmement est entrée dans une phase active de consultations qu'elle mène, depuis l'entame des travaux de cette session, le 21 courant, auprès des délégations et des groupes  
régionaux pour bâtir du consensus recherché depuis des années, afin de permettre à la Conférence de reprendre ses travaux en tant qu'unique instance multilatérale de négociation d'instruments internationaux dans le domaine du désarmement. 

A ce titre, plusieurs délégations ont apprécié le fait que les six Présidents successifs de la session en cours ont abouti, sous la présidence de l'Algérie, à la présentation à la Conférence d'un projet commun de programme de travail. 

La présidence de la Conférence du Désarmement, sera assurée au cours de la session de 2020, successivement, par l'Algérie, l'Argentine, l'Australie, l'Autriche, le Bangladesh, et le Belarus.(Avec APS)

Voir tous les articles de la catégorie 'International'