Abderazak Makri fait le plaidoyer en faveur d’un « projet national consensuel »

  Abderazak  Makri fait le plaidoyer en faveur d’un « projet national consensuel »
Par Nabil Semyane | 09 Janvier 2021 | 15:57

Abderazak Makri a fait samedi un plaidoyer enflammé en faveur d’un « projet national consensuel » pour sortir, selon lui, de ce qu’il qualifie d’ « impasse politique persistance »  du fait que le pouvoir n’est pas actuellement , ajoute t-il, aux mains « des forces politiques représentatives »

Intervenant lors d’une conférence thématique organisée par son parti sous le thème : « L’Algérie face aux défis extérieurs » , le patron du MSP  fait une lecture critique du Hirak, considérant qu’il a favorisé » l’émergence des tensions , des adversités, au détriment  de la concrétisation des vrais objectifs de la  Révolution du sourire »

Makri a dénoncé aussi « la course pour parvenir au pouvoir, pour y rester »ainsi  que la primauté du populisme, au détriment d’une véritable alternative politique mure et opérationnelle, accusant  le pouvoir en place de s’appuyer  des structures politiques  dont le poids est surdimensionné par les fraudes électorales précédentes »

Le populisme , ajoute t-il a permis l’émergence  d’acteurs parachutés »sans ancrage dans la société  , sans parcours militants sur le terrain des luttes démocratiques.

Ce constat étant fait, en faisant porter le chapeau à toute la classe politique (opposition, majorité, ) le patron du MSP  , préconise  la mise en place de « conditions  politiques économiques, culturelles et sociales afin de construire des institutions crédibles dont le moteur serait une compétition politique saine. »

 Le projet national consensuel qu’il a défendu se veut aussi selon Maki, comme « une digue contre les dangers extérieurs, à travers la construction  d’institutions crédibles dotées de légitimité populaire »

Voir tous les articles de la catégorie 'International'