Indiscrétions

Visite d’Emmanuel Macron : pas de visas pour certains journaux

La Rédaction | 05 Décembre 2017 | 18:08

Comme chaque visite d’un président français en Algérie, de nombreux médias, presse écrite, radio, télévisions, veulent être du voyage.

Pour le voyage express d’Emmanuel Macron mercredi, un certain nombre de journaux « blacklistés », une dizaine, ne seront pas les bienvenus à Alger.

Faute de visas, les représentants de journaux dont Le Figaro, Le Monde, Libération, Médiapart et la rédaction de l'émission "Quotidien" de Yann Barthès suivront l’événement à partir de Paris. L'Elysée pour sa part a indiqué mettre tout en oeuvre pour que "tout le monde parte". "Une dizaine de journalistes n'ont pas reçu leurs visas" précise la même source.

Interrogé à ce sujet par Barthès, le chef du parti présidentiel "La république en marche", Christophe Castaner, a jugé la situation "préoccupante", mais a néanmoins indiqué "on ne peut pas imposer au pays qui nous accueille sa politique".

Pour rappel, en Avril 2016, Le Monde et Le petit journal ont été interdit de visas lors du voyage à Alger de l'ancien premier ministre Manuel Valls.

Catégories : Indiscrétions
Voir toutes les indiscrétions →