Indiscrétions

Sa mission s’avère impossible : Lakhdar Brahimi en passe de jeter l’éponge

La Rédaction | 16 Mars 2019 | 10:23

Le diplomate Lakhdar Brahimi, appelé au secours pour jouer les bons offices entre le pouvoir aux abois  et la rue qui le conteste depuis quatre semaines, se rend compte  qu’il évolue sur un terrain miné. Et que sa mission de piloter la Conférence nationale  inclusive, malgré ses démentis,  paraît de plus en plus impossible.

Il faut dire qu’après son passage sur la chaîne de télévision nationale  A3, mais surtout sur la télé privée Al Djazairia 1, l’ancien ministre et diplomate est apparu en décalage avec la société algérienne, peu convainquant  et même son accent moyen-oriental n’est pas pour arranger les choses  .

Sur les réseaux sociaux, il fait l’objet d’une virulente campagne de critiques, alors que des documents sur sa vie privée et celle de ses enfants circulent sur ces plates formes de partage. D’autes documents sont publiés  pour rappeler le passé familial de Brahimi dont le père, un caïd durant la période coloniale, du côté de Sour El Ghozlane, pendant la colonisation, collaborait activement avec les autorités d’occupation. 

Il est évident que cette campagne médiatique n’est pas innocente et ses initiateurs ont pour but évident de torpiller sa mission auprès du chef de l’Etat.

Tout porte donc à croire que Lakhdar Brahimi croit sa mission impossible dans ces conditions et pense déjà à retourner à Paris où il vit depuis des années.

Voir toutes les indiscrétions →