Indiscrétions

Nourredine Bedoui écouté par la justice dans deux affaires

Par Rédaction | 21 Mai 2020 | 15:38

L'ancien Premier ministre et ancien ministre de l'intérieur, Nourredine Bedoui, a été écouté par la justice dans deux affaires différentes. La première concerne le dossier de Abdelghani Hamel dont le procès en appel a été officiellement programmé pour le 31 mai prochain. Il se trouve que ce dossier a été scindé en quatre parties et que, pour des raisons de compétence territoriale, chacune d’entre elles est traitée par un tribunal différent, rapporte le Soir d'Algérie.

L’affaire centrale a été traitée à Alger, au tribunal de Sidi-M’hamed, et les trois autres parties ont été réparties entre Blida, où il doit comparaître avec Noureddine Berrachdi, ancien chef de la Sûreté de la wilaya d’Alger, à Tipaza, où sa comparution se fera avec l’ancien wali d’Alger Abdelkader Zoukh, et enfin à Boumerdès où a été transmis son dossier.

C’est donc là qu’un juge d’instruction l’a écouté tout récemment sur un point précis. Le procès Hamel avait, en effet, fait ressortir l’existence d’une zone d’ombre relative à une directive adressée par les services de Bedoui, alors ministre de l’Intérieur à cette époque, pour l’annulation d’une décision de justice interdisant l’octroi d’un terrain de 14 000 mètres carrés aux fils Hamel.

L’ancien ministre de l'intérieur a fait de nouveau l’objet d’une convocation émanant de la justice, la Cour suprême cette fois, où il a été de nouveau auditionné pour une très grosse affaire : celle des 5 millions de signatures collectées au profit de Abdelaziz Bouteflika lors de la campagne pour le cinquième mandat. Il s’agit d’un dossier à part sur lequel travaille la justice depuis un moment déjà. Il a fait aussi l’objet d’une grosse enquête des services de sécurité compétents en la matière. Des sources proches du dossier expliquent que l’enquête a mis en relief l’existence d’un très grand nombre de fausses signatures et d’usurpation d’identité, indique la même source. 

Voir toutes les indiscrétions →