Indiscrétions

Le stade du 20 août est géré par un ouvrier professionnel

La Rédaction | 31 Aout 2019 | 17:46

Le stade du 20 août 1955 d'Alger est géré par un ouvrier professionnel exerçant auparavant comme gardien à la mairie de Belouizdad.

Cette triste réalité,  qui fait que l'une des plus importantes enceintes sportives de la capitale n'ait pas à sa tête un directeur aux compétences avérées, est connue de tous dans les quartiers populaires de Belcourt.

En effet, personne ne semble étonner après la survenue du double drame au niveau de ce même stade ayant coûté la vie à cinq personnes lors du concert de Soolking le 22 août dernier et à un enfant de 4 ans mercredi dernier, qui avait été atteint par la chute de l'une de ses portes métalliques.

Le président de l'assemblée populaire communale de Belouizdad a fini par mettre fin aux fonctions de ce gardien à la tête du 20 août une semaine après les deux drames précités.

Les mauvaises langues mettent en avant la proximité et les liens étroits entre le maire et ce "gestionnaire",  ainsi que le temps mis pour fermer l'enceinte sportive et relever de ses fonctions le fameux "patron" du stade.

Voir toutes les indiscrétions →