Indiscrétions

Conseil de la nation : le programme du gouvernement et le cas Salah Goudjil

La Rédaction | 12 Février 2020 | 15:41

Le Conseil de la Nation devrait entamer à partir de samedi le débat en plénière sur le programme du Gouvernement, après son adoption par la chambre basse du parlement.

Ce qui est somme toute normale. Ce qui l’est moins c’est la situation organique particulière que vit le sénat qui est sans président depuis la démission de son président Abdelkader Bensalah, le 5 janvier dernier.

En effet, Salah Goudjil, qui avait été désigné en sa qualité de sénateur le plus âge du tiers présidentiel, pour prendre la succession de Bensalah, désigné chef de l’Etat, après la démission du président Bouteflika, est actuellement en situation d’illégalité.

« Au lendemain de la démission de Bensalah, il aurait dû organiser l’élection du nouveau président pour se mettre en accord avec le règlement intérieur. Actuellement il est en situation d’illégalité, car la période d’intérim est largement dépassée et en tant que président illégal, il ne peut pas présider les débats », nous explique un sénateur du tiers présidentiel qui appelle à une régularisation urgente de la situation », avec l’élection à laquelle Salah Goudjil peut participer.

A moins qu’il ait peur de perdre le fauteuil en se soumettant au verdict des urnes.

De toutes les façons, le président de la République devrait mettre un terme à cette situation kafkaïenne, pour éviter de retomber dans les pratiques de l’ancien régime.              

Voir toutes les indiscrétions →