Indiscrétions

APN : Bras de fer entre Bouhadja et les partis d’opposition au sujet du renouvellement des instances permanentes

La Rédaction | 11 Juin 2018 | 13:00

Said Bouhadja, président de l’APN, déjà contesté par sa propre famille politique pour son manque de « fermeté » et sa tendance pathologique au pouvoir personnel, se trouve actuellement engagé dans un bras de fer avec les partis d’opposition.

Pomme de discorde : le renouvellement des instances permanentes dont le mandat est déjà arrivé à échéance. Les partis d’opposition sont vent debout contre ce renouvellement et réclament en priorité l’adoption du nouveau règlement intérieur pour le mettre en conformité avec les dispositions de la constitution amendée en 2016.

Pour éviter le blocage de l’APN, Said Bouhadja entend, pour sa part, procéder au renouvellement des instances dans le cadre de l’ancien règlement interne datant de 1997, en attendant de trancher le problème du règlement intérieur, dont le projet est retiré, suite à la pression des députés de la majorité.  

Cest dire qu’encore une fois, la propulsion de Bouhadja au perchoir, est une énième erreur de casting !

Voir toutes les indiscrétions →