Theresa May dans la tourmente, après un vote crucial

Theresa May dans la tourmente, après un vote crucial
Par Boudjemaâ Selimia (Londres) | 04 Décembre 2018 | 21:41

L’accord de sortie du Royaume-Uni de l’UE conclu récemment entre Londres et Bruxelles est plus que jamais torpillé, après le revers encaissé ce soir par Theresa May, qui vient de perdre un vote clé sur le Brexit au Parlement.

Ce nouveau revers  constitue un marqueur de  l’extrême faiblesse de la cheffe du gouvernement Britannique avant même le début de cinq jours de débats enflammés  sur le traité de divorce d'avec l'UE et un vote prévu le 11 décembre sur ce texte qui sera déterminant pour l'avenir du Royaume-Uni.

Les députés Britanniques ce sont prononcés ce soir à 311 voix contre 293 décidant que l'exécutif de la Première ministre Theresa May avait commis un "outrage au Parlement" en refusant de publier l'intégralité d'un avis juridique sur l'accord de Brexit, âprement négocié durant 17 mois avec Bruxelles.

Ce vote a effectivement contraint  le gouvernement de s’engager contre son gré à publier dès ce mercredi "l'avis final et complet" sur le Brexit rédigé par l'Attorney General (ministre chargé de conseiller juridiquement le gouvernement).

Ce vote a en revanche retardé de plusieurs heures le début de cinq jours de débats au Parlement britannique sur le Traité de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui risque fort d'être recalé par la chambre des Communes lors d'un vote historique le 11 du mois en cours.

Theresa May très affaibli n’a d’ailleurs pas hésité de brandir  la menace d'un départ de l'UE sans accord, avec de lourdes conséquences dit-elle pour l'économie britannique. Elle a été jusqu’à mettre en garde qu'il pourrait bien ne pas y avoir de Brexit du tout, en cas de rejet de son accord au parlement.  Apparement tout laisse penser que la sortie du Royaume-Uni de l’UE ce n’est certainement pas pour demain.

Lire tous les articles de la face B de l'info