Tourisme en Tunisie : l’Algérie non concernée par la mesure de précaution prise pour l’ouverture de ses frontières

Tourisme en Tunisie : l’Algérie non concernée par la mesure de précaution prise pour l’ouverture de ses frontières
Par Hakim Megati | 27 Juin 2020 | 10:22

 

Bonne nouvelle pour les touristes algériens désirant aller passer leurs vacances en ce début d’été dans les stations balnéaires très prisées de Tunisie ! En effet, l’ambassade de ce pays voisin à Alger vient de rendre public  un communiqué dans lequel elle précise que l’Algérie ne fait pas partie des pays auxquels il est exigé un document portant sur leurs situations épidémiologiques par rapport à l’évolution de la pandémie du COVID-19.

La Tunisie qui s’apprête à rouvrir ses frontières terrestres,  aérienne et maritimes à compter de samedi prochain 27 juin, fermées depuis la mi-mars afin de ralentir la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus, souhaite ainsi alléger les procédures de voyages aux touristes algériens qui constituent le gros des troupes estivales qui prennent d’assaut les belles plages et lui rapportent des bon an mal an environ un milliard  de dollars  de recettes.

Le communiqué de l’ambassade souligne que cette mesure va également profiter aux autres pays voisins de la Tunisie.

Pour rappel, l’instance nationale de lutte contre le coronavirus a décidé l’ouverture de toutes les frontières  de la Tunisie à partir du 27 juin, selon un communiqué de la présidence du gouvernement publié sur sa page Facebook.

Cette décision a été annoncée après une réunion de cette instance composée d’experts avec le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh.

 

 

 

Voir tous les articles de l'économie