Pétrole : Le Brent à plus de 79 dollars jeudi à Londres

 Pétrole : Le Brent à plus de 79 dollars jeudi à Londres
Par Kaci Haider | 24 Mai 2018 | 13:24

Les cours de pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves de brut des Etats-Unis, selon des données officielles publiées mercredi.

 En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 79,05 dollars surl'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 75 cents par rapport à la clôture de mercredi.

 Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait48 cents à 71,36 dollars.

 Les stocks de pétrole brut comme ceux d'essence ont, à la surprise des analystes, progressé la semaine dernière aux Etats-Unis, faisant pression sur les cours de l'or noir.

 Lors de la semaine achevée le 18 mai, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 5,8 millions de barils pour s'établir à 438,1 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg prévoyaient une baisse de 2 millions de barils.

 "La hausse des stocks de brut s'explique à la fois par des importations élevées et une baisse des exportations", a estimé Sukrit Vijayakar,  analyste chez Trifecta Consultants.

 Alors que les prix ont atteint des sommets depuis fin 2014 la semaine dernière, certains analystes voient dans la faiblesse des cours de jeudi une possible amorce de correction plus marquée.

 "Les marchés sont soutenus par la perspective de possibles baisses de production au Venezuela et en Iran, et pas par de réelles perturbations de l'offre", a prévenu Tamas Varga, analyste chez PVM.

 Les deux producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) font actuellement face à de nouvelles sanctions américaines, qui pourraient fortement perturber leurs exportations.

Voir tous les articles de l'économie