LF 2017 : peu d'impact sur les prix des produits de grande consommation

LF 2017 : peu d'impact sur les prix des produits de grande consommation
Par Amina Lakri | 11 Janvier 2017 | 16:29

Les contrôles effectués par le ministère du Commerce depuis ces derniers mois, n'ont pas établi l'existence de stocks de marchandises dissimulés pour des raisons spéculatives, a révélé à l’APS, Abderrahmane Benhazil, directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès du ministère du Commerce.

"Parler de hausse générale des prix est un constat biaisé. La hausse n'a pas touché tous les prix", a-t-il souligné.

Pour le même responsable, la hausse qu’a connue la TVA (de 17 à 19%), "ne peut en aucun cas provoquer une flambée des prix. D'ailleurs, les augmentations constatées pour quelques produits seulement sont insignifiantes."

"La hausse de la TVA est insignifiante et ne peut en aucun cas engendrer une hausse des prix. La réalité sur le terrain est que les prix de large consommation soutenus par l'Etat ou non, n'ont pas connu d'augmentations", ajoute-t-il.

Selon M.Benhazil, seulement certains produits laitiers et maraîchers ont connu des augmentations depuis l’entrée en vigueur de la loi de Finances 2017. "Les prix de ces produits ne sont pas fixés par la loi contrairement à ceux subventionnés par l'Etat. Il ne peut y avoir d'infractions s'il n'y a pas une loi régissant ces prix. Donc, ce sont des prix libres", avance-t-il.


 

Voir tous les articles de l'économie