Le soutien au prix de l'huile et du sucre va coûter 26 milliards de dinars

Le soutien au prix de l'huile et du sucre va coûter 26 milliards de dinars
La Rédaction | 11 Janvier 2011 | 18:19

Les mesures annoncées samedi par le gouvernement en faveur du soutien au  prix du sucre et de l'huile jusqu'à fin août  vont coûter 26 milliards de dinars  à l'Etat, selon le  ministère du Commerce.    "L'intervention immédiate de l'Etat pour faire baisser les prix des  stocks du sucre et des huiles alimentaires déjà en circuit doit coûter environ 3 milliards de dinars au Trésor public alors que les exonérations douanières et fiscales, visibles dès la mi-février, vont engendrer pour l'Etat un manque à gagner de quelque 23 milliards de DA", selon cette source..    Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, avait appelé dimanche les grossistes à respecter les prix fixés par l'Etat à 90 dinars (0,90 euro) pour le kg du sucre et à 600 dinars (6 euros) pour le bidon de 5 litres d'huile, en les assurant qu'ils "recevront de la part des producteurs des chèques de ristourne", couvrant le différentiel des prix qui avaient atteint les seuils respectifs de 140 DA (1,40 euro) et 975 (9,75 euros) dinars dans certains quartiers d'Alger.    A leur tour, les producteurs recevront un chèque de l'Etat qui  "dispose  des moyens financiers pour intervenir dès qu'il s'agit de la protection du pouvoir  d'achat des citoyens",  selon le ministre.

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité

Voir tous les articles de l'économie