Le PDG de KIA Motors et sept cadres du ministère de l’industrie derrière les barreaux

Le PDG de KIA Motors et sept cadres du ministère de l’industrie derrière les barreaux
Par Hakim Megatli | 20 Juin 2019 | 14:49

Le PDG du groupe KIA Motors, Hassen Arbaoui et son directeur d’unité ainsi que sept cadres du ministère de l’industrie ont été placés ce jeudi sous mandat de dépôt par le juge enquêteur prés le tribunal de Sidi Mhamed.

Ces personnes, qui ont été transférées à la prison d’El Harrach, sont accusées de «blanchiment d’argent, d’avoir bénéficié de privilèges et de crédits  illégaux, et de détournement des deniers publics» entre autres.

Pas moins de 17 personnes ont été présentées devant le procureur dans le cadre de cette affaire, dont huit ont été placées sous mandat de dépôt, trois autres sous contrôle judicaire, quatre ont bénéficié d’une liberté conditionnelle et deux autres libérés.

Un mandat d’arrêt international a été par ailleurs lancé contre l’ex ministre de l’industrie, Abdesselam Bouchouareb qui se serait réfugié au Liban. Le juge enquêteur a  également renvoyé les dossier des ex ministres, Yousef Yousfi et Bedda Mahdjoub à la Cour suprême.

Voir tous les articles de l'économie