Le ministre des finances veut réactiver l’ANSEJ : vers le rééchelonnement des dettes ; pas de poursuites judiciaires

 Le ministre des finances veut réactiver l’ANSEJ : vers le rééchelonnement des dettes ; pas de poursuites judiciaires
Par Nourredine B | 30 Juillet 2020 | 13:57

Le ministre des finances, Aymen Benabderrahmane, a décliné, jeudi, une nouvelle feuille de route comportant des mesures imminentes au profit des micro entreprises, notamment dans le cadre de l’ANSEJ.

A cet effet, le ministre a révélé que son département a répertorié les entreprises en difficulté selon leur situation fiscale et/ou bancaire.

Sur ce plan, Benabderrahmane  a laissé entendre qu’il envisageait un certain nombre de mesures à leur profit, dont le rééchelonnement des dettes- ANSEJ, l’épongement des pénalités de retard de la fiscalité ainsi que le retrait des plaintes judiciaires. 

Voir tous les articles de l'économie