Le ministre des Finances prévoit une baisse progressive des réserves de change de l’Algérie

Le ministre des Finances prévoit une baisse progressive des réserves de change de l’Algérie
Par Nabil Semyane | 22 Octobre 2017 | 13:59

Le ministre des Finances a présenté dimanche, devant les membres de la Commission parlementaire spécialisée, le projet de loi de finance 2018, en expliquant sa philosophie globale et les objectifs qui lui sont assignés, à la lumière du  contexte de crise économique sévère.  

Abderrahmane Raouia prévoit ainsi un recul des réserves de change de l’Algérie qui se situeront au niveau de 85 milliards de dollars en 2018 pour descendre encore à 76,2 MDS en 2020.

La baisse annoncée du matelas de devises de l’Algérie, qui était de 102 milliards de dollars en septembre 2017, selon les chiffres communiqués par le Premier ministre aux députés, est imputable au déficit budgétaire chronique qui sera comblé par le recours aux réserves de changes, comme alternative.

A propos du déficit justement, le ministre des Finances table sur la baisse, qui passera successivement de 2.344 milliards de dinars en 2016 à 1963 MDS en 2018 pour atteindre les  55 Mds en 2019.

Voir tous les articles de l'économie