Gisements de gaz de Timimoun : Sonatrach, Total et Cepsa investiront 1,5 milliard de dollars

Gisements de gaz de Timimoun : Sonatrach, Total et Cepsa investiront 1,5 milliard de dollars
Par Lila Ghali | 21 Février 2012 | 16:16

Le Consortium Sonatrach, Total et Cepsa va investir 1,5 milliard de dollars pour exploiter des gisements gaziers à Timimoun, a appris l'APS aujourd’hui auprès de l'Agence nationale de valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft).

Le plan de développement de ces gisements, déjà approuvé par Alnaft en 2009, comprend l'exploitation de huit gisements gaziers, situés dans le Sud-Ouest algérien entre les villes de Timimoun et Adrar.

La mise en production de ces gisements est prévue pour 2014, a précisé Sid Ali Betata, président de Comité de direction d'Alnaft. Le projet devrait produire 5 millions de M3 de gaz et de condensat par jour sur une période plateau de 8 ans, a ajouté M. Betata.

Il comprend également la construction d'installations de collecte et de traitement du gaz ainsi que le raccordement au gazoduc que Sonatrach a décidé de réaliser pour relier les gisements du Sud-Ouest algérien à Hassi R'mel (Laghouat).

Le projet est détenu à hauteur de 51% par Sonatrach, 37,75% par le Français Total et 11,25% pour l'Espagnol Cepsa, selon des précisions déjà fournies par le groupe Sonatrach. Un accord de commercialisation confie au groupe algérien la vente de la totalité du gaz produit.

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité

Voir tous les articles de l'économie