Forum sino-arabe de Pékin : Messahel évoque des «projets prometteurs» entre les deux ensembles

Forum sino-arabe de Pékin : Messahel évoque des «projets prometteurs» entre les deux ensembles
Par Nourredine B | 11 Juillet 2018 | 11:20

En marge des travaux de la 8ème Conférence ministérielle du Forum de Coopération Chine- Pays Arabes, qui se tient à Pékin du 10 au 12 du mois courant, le ministre des affaires étrangères (MAE) Abdelkader Messahel a accordé deux interviews deux interviews à la Chaine Chinoise CCTV et au quotidien chinois ‘’Le Peuple’’, indique jeudi un communiqué du MAE.

Soulignant la participation du Président chinois Chi Jinping à la cérémonie d’ouverture de la Conférence, Messahel y a noté «un témoignage éloquent quant à l’intérêt tout particulier qu’accorde la Chine au renforcement des relations avec les pays arabes», rapporte le communiqué.

«Les propositions contenues dans son adresse (NDLR le Président) à la Conférence, et qui a donné une lecture stratégique de l’action commune sino-arabe, constituent des projets prometteurs de natures à développer davantage les relations économiques et les échanges commerciaux entre les deux ensembles, ainsi qu’à donner une impulsion nouvelle à l’intégration régionale», a indiqué, encore, le chef de la diplomatie algérienne.

S’attardant sur l’intervention du chef de l’Etat chinois, Messahel a relevé, également, que «le concept de la ‘’Société de destin commun pour l’humanité’’, développé par le Président Chi Jinping, rejoignait dans ses principes et ses objectifs, l’initiative algérienne du ‘’Vivre ensemble en paix’’, portée par le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, estimant que les deux initiatives visaient à promouvoir les valeurs de dialogue, de réconciliation, de tolérance et de respect mutuel.

Enfin, le MAE n’a pas manqué de remercier la Chine pour son soutien aux causes arabes, «en particulier la cause palestinienne», a-t-il mis en exergue.

Il est à noter que mercredi, Abdelkader Messahel a rencontré le directeur des affaires internationales du Parti Communiste Chinois, Yang JIECHI.

Selon le communiqué du ministère, l’entretien a constitué l’occasion pour les deux hommes de pointer «la qualité exceptionnelle des relations algéro-chinoises, dont témoigne le volume important des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays ainsi que la régularité des consultations et de la concertation sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun», avant d’aborder des questions régionales et internationales liées à la paix et à la sécurité dans le monde, notamment, la question de la réforme du Conseil de Sécurité de l’ONU. 

Voir tous les articles de l'économie