Fin des subventions pour tous : Pas avant le 2ème semestre 2019

 Fin des subventions pour tous : Pas avant le 2ème semestre 2019
Par Nabil Semyane | 14 Avril 2018 | 13:30

De la politique des subventions, il en a été question aussi dans la conférence de presse du Premier ministre. D’abord un choix directeur : la fin de ce système qui est « condamné, car le pays n’a plus les moyens de le maintenir », précise Ouyahia.

Tout le reste n’est qu’affaire de calendrier et de modalités techniques pour passer à un système plus ciblé, selon Ouyahia qui assure que « les couches défavorisées, je dirais même que les pouvoirs publics feront tout pour ne pas toucher les classes moyennes qui sont la colonne vertébrale du pays ».

« Ce n’est pas normal que ceux qui gagnent 100 millions, 30 millions ou 2 millions paient le pain au même prix », observe-t-il  en laissant entendre qu’il s’agit d’un non-sens.

Il s’agit donc de trouver la formule idoine. Et cela passe par un travail de recensement économique de tous les algériens « pour savoir qui est qui financièrement ».

Pour cela, deux ateliers sont mis en place, l’un au niveau du Premier ministère qui travaille en collaboration avec des pays qui ont opéré le glissement au niveau de leurs politiques de subvention des prix, l’autre  au niveau du ministère de l’Intérieur qui est « le plus informatisé actuellement » explique Ouyahia.

Et tout en admettant qu’il s’agit d’un « dossier hypersensible » qui doit prendre du temps, l’orateur assure que pour cette année 2108, pas de changements, du système qui devrait intervenir au second trimestre 2019.

Cela se traduira par des économies pour le pays, soutient Ouyahia qui n’exclut pas au début des incohérences et des couacs au début de l’opération.  

Voir tous les articles de l'économie