En visite de deux jours dans la wilaya : le ministre de l’Intérieur n’est pas le bienvenu à Béchar

 En visite de deux jours dans la wilaya  : le ministre de l’Intérieur n’est pas le  bienvenu à Béchar
Par Nabil Semyane | 13 Avril 2019 | 12:34

Le « dégagisme » contre le Gouvernement Bedoui s’est de nouveau exprimé ce samedi à Béchar contre le ministre de l’intérieur qui a eu droit à un comité d’accueil à son arrivée sur place pour une visite d’inspection de deux jours.

Salaheddeine Dahmoune, qui devait notamment inspecter un projet de transfert des eaux de la région de Boussair, sur une distance de 5 kilomètres vers plusieurs  communes   est accueilli par des slogans « Dégage ! Dégage ! » , « Les algériens !Les algériens ! », lancés par des citoyens.

Le dispositif sécuritaire mis en place  a empêché la foule des manifestants de se rapprocher du ministre contraint de chambouler son programme de visite.

"Nous sommes un gouvernement  de gestion des affaires courantes, mais nous sommes tenus de préparer les échéances sociales, comme les examens de fin d'année, le mois de Ramadhan, le Hadj", a t-il déclaré au siège de la wilaya. Le ministre qui a par ailleurs indiqué que "tous les algériens sont pour le changement, mais dans le respect des lois et réglements du pays  et le souci de préserver l'unité du peuple".

La semaine dernière c’est le nouveau ministre des Travaux Publics, Mustapha Kouraba qui a eu droit au même comité d’accueil qui a a perturbé sa visite à Ain Naâdja, dans la wilaya d’Alger.

Ces ministres, tenus par l’obligation de montrer que l’Etat continue de fonctionner normalement, malgré la crise politico-constitutionnelle que vit le pays, seraient bien inspirés de rester dans leurs bureaux et d’éviter ces sorties sur le terrain qui ne font qu’apporter du carburant à la grogne populaire.

Voir tous les articles de l'économie