Djamel Kaouane souligne la « raréfaction de la publicité » et soutient que « la presse est libre »

 Djamel Kaouane souligne la « raréfaction de la publicité » et soutient que « la presse est libre »
Par Nabil Semyane | 14 Novembre 2017 | 10:24

Le ministre de la Communication, en visite lundi à Béchar, a fait une déclaration à la presse pour défendre le gouvernement contre toute forme de pression ou de censure contre la presse.

« La presse est libre, le problème se pose actuellement en termes de raréfaction du portefeuille publicitaire. C’est de la responsabilité des éditeurs de trouver des solutions, car c’est fondamentalement une affaire de gestion », juge t-il. 

Djamel Kaouane a encore évoqué la carte de presse pour dire que sa seule finalité est de prouver la qualité de journalistes professionnel, mais elle n’est aucunement un objet pour obtenir les privilèges qui s’arrachent par un combat, le journaliste n’est pas un super citoyen.»

Concernant la campagne électorale, le ministre de la Communication estime qu’il n’a pas vocation, en tant que membre du gouvernement, à en faire une évaluation qui est, précise-t-il « du seul ressort de la HIISE. »  

Voir tous les articles de l'économie