Complexe Sider El-Hadjar : remise en marche du haut fourneau après six jours d'arrêt

Complexe Sider El-Hadjar : remise en marche du haut fourneau après six jours d'arrêt
Par Abbès Zineb | 08 Septembre 2019 | 17:21

Le haut fourneau du complexe Sider El-Hadjar (Annaba) a été remis en marche dimanche après six jours d’arrêt dus à la baisse de stocks de fer brut à un  niveau ne permettant pas la poursuite de l’activité du haut fourneau, a-t-on appris auprès du directeur général par intérim du complexe, Lotfi Manaa.

"Les stocks en fer brut du complexe ont été augmentés à un niveau assurant l’activité d’une semaine en attendant la résolution du problème des approvisionnements en matière première", a indiqué le même cadre qui a rappelé que le complexe consomme quotidiennement environ 8.000  fer brut.

Aussi, 75 % de la matière première nécessaire au fonctionnement du haut fourneau sont fournis par la mine d’El Ouenza ) et 25 % par la mine de Boukhedra dans la wilaya de Tébessa, selon la même source.

Depuis 2019, Sider El-Hadjar a enregistré trois arrêts du haut fourneau liés aux perturbations des approvisionnements en fer brut et à la baisse de ses stocks, ont indiqué les responsables du complexe qui expliquent que "l’arrêt est une mesure préventive nécessaire pour la préservation de cette installation industrielle".

Sider El-Hadjar produit quotidiennement près de 2.500 tonnes d’acier liquide, soit une production annuelle d’environ 800.000 tonnes.

Le complexe a bénéficié d’un programme d’investissement portant sur la modernisation de ses installations afin d’en porter sa production à 1,2 million tonnes de produits ferreux et d’acier.

Voir tous les articles de l'économie