Business : les Italiens veulent investir en Kabylie

Business : les Italiens veulent investir en Kabylie
Par Ameziane Athali | 15 Novembre 2011 | 18:46

Une délégation italienne de chefs d’entreprises séjourne depuis lundi à Tizi-Ouzou à l’invitation de l’Assemblée populaire de la wilaya à l’effet d’étudier des opportunités d’investissements qui se présentent dans divers domaines dans la région.

En effet, les responsables du consortium Consorzio Toscano Cooperrative (CTC) regroupant quatre entreprises (Cooperativa Lavoratori dell Construzioni (CLC), Cellini implanti Technologici et Coestra et Edilatena) ont été reçus par le président de l’APW et le wali de Tizi-Ouzou lundi.

Durant la matinée d’aujourd’hui, une réunion entre les représentants de ces entreprises et des responsables des services techniques des différentes directions de wilaya a eu lieu. Les Italiens voulaient prendre connaissance des projets d’investissements inscrits sur l’agenda de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Lors de ces entretiens, Renza Renzi, la coordinatrice du consortium italien, n’a pas manqué de souligner l’intérêt que porte son groupement d’entreprises pour les domaines de la construction de routes, de logements et d’hôpitaux. Elle s’est déclarée même confiante quand la concrétisation d’un partenariat, dans un proche avenir, avec des entreprises locales.

A les entendre, les Italiens veulent réellement rattraper le temps perdu en Kabylie. Ils entendent bien se placer dans cette région qui, disent-ils, présente des similitudes géographiques avec leur pays.

La délégation Italienne a visité plusieurs chantiers en cours de réalisation comme le nouveau pôle universitaire de Tamda, la rocade nord de la ville et ce qui doit être le nouveau complexe hospitalier de Draa Ben Khedda.

Mots-clés :
Catégories : Economie

Voir tous les articles de l'économie