Aigle Azur : Air France intéressée par la reprise partielle de la partie court et moyen courrier (les A320) à destination de l'Algérie

Aigle Azur : Air France intéressée par la reprise partielle de la partie court et moyen courrier (les A320) à destination de l'Algérie
Par Lila Ghali | 09 Septembre 2019 | 06:58

La compagnie Air France est intéressée de reprendre de la partie court et moyen courrier (les A320), surtout à destination de l'Algérie d'Aigle Azur en redressement judiciaire suite à une faillite du transporteur aérien français.

Le secrétaire général de la CFDT du transport aérien français, Raphaël Caccia a déclaré hier qu'"une offre de reprise partielle par Air France de la partie court et moyen courrier (les A320), surtout à destination de l'Algérie, est une "quasi-certitude".

Néanmoins rien n'est encore tranché pour Aigle Azur quant à l'avenir de l'entreprise. Plusieurs scénarios sont évoqués ont  une vente à la découpe, une reprise intégrale ou encore une liquidation.

Le ministre français de l'économie, Bruno Le Maire a évoqué vendredi dernier "une offre principale" de reprise, mais n'en a pas dit plus. Un comité d'entreprise extraordinaire doit se réunir à lundi15 heures pour examiner les offres de reprises qui auront été déposées.

En dehors de l'avenir de la compagnie se pose toujours la question du dédommagement et du rapatriement des voyageurs.

Plusieurs milliers de personnes étaient bloquées notamment  en Algérie et au Mali. Aucun chiffre actualisé n'était disponible dimanche soir.

Air France a affrété deux vols spéciaux samedi et deux autres dimanche pour Alger, selon la Police de l'air et des frontières.

Des vols qui n'étaient qu'au quart pleins à l'aller, mais sans place libre au retour, selon cette source. D'autre part, le nombre de billets Aigle Azur payés par les agences de voyage pour les semaines et les mois à venir est estimé à 40.000, selon Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage qui regroupe les agences de voyage françaises.

Avec ses 11 avions, Aigle Azur a transporté 1,88 million de passagers en 2018, année pendant laquelle elle a réalisé un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.

Voir tous les articles de l'économie