A Tlemcen, le ministre de l’Energie donne le coup d’envoi de la construction du gazoduc Al-Aricha-Béni Saf

 A Tlemcen, le ministre de l’Energie donne le coup d’envoi de la construction du gazoduc Al-Aricha-Béni Saf
Par Amine Bouali | 13 Septembre 2018 | 12:41

En visite dans la wilaya de Tlemcen, le ministre de l’Energie, M. Mustapha Guitouni, a assisté, mercredi 12 septembre, à la pose de la première pierre pour la construction du gazoduc qui va partir de la localité d’El-Aricha (dans la wilaya de Tlemcen) jusqu’au port de Béni Saf (dans la wilaya de Aïn Témouchent). 

Ce gazoduc long de 200 km, doit permettre d'acheminer le gaz provenant du gisement de Hassi R’mel vers Alméria, en Espagne. Il augmentera les capacités du  gazoduc Maghreb-Europe, évaluées actuellement à 8 milliards de m3 de gaz par an, et qui pourraient passer, selon le PDG de Sonatrach, M. Abdelmoumen Ould Kaddour, à 10 milliards de m3 par an.  La réalisation de cet important projet a été confiée à deux entreprises publiques, Cosider et Enac, et elle a nécessité une enveloppe financière de l’ordre de 31,59 milliards DA. Sa réception est prévue pour 2020.

M. Ould Kaddour a profité de cette occasion pour donner un aperçu de la stratégie de Sonatrach, à l’horizon 2030. Il a estimé «réaliste et possible de placer Sonatrach parmi les cinq meilleures sociétés pétrolières au monde». Il a insisté également sur l’apport des petites, moyennes et grandes entreprises nationales dans l’accompagnement de Sonatrach au titre de ses nombreux projets de développement, indiquant que l’entreprise qu’il dirige, ambitionne d’atteindre, à l’horizon 2030, un taux d’intégration de l’engineering de l’ordre de 55 %.

Lors de cette visite de travail dans la wilaya de Tlemcen, M. Mustapha Guitouni, le ministre de l’Energie, a procédé à la mise en service de l’adduction en gaz naturel au profit de 1.310 familles dans les villages de Aïn Ghoraba, Terny et Sabra. 

Voir tous les articles de l'économie