6 Milliards de dollars pour la facture alimentaire

6 Milliards de dollars pour la facture alimentaire
La Rédaction | 12 Janvier 2011 | 15:10

L'Algérie a importé du sucre roux et des huiles brutes pour plus d'un milliard de dollars en 2010, a appris mardi l'APS auprès du Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes algériennes (CNIS).

Les importations de sucre roux ont atteint 1 million de tonnes en 2010 pour un montant de 495 millions de dollars, selon les chiffres provisoires fournis par le CNIS. Les importations des huiles brutes étaient de 625.743 tonnes durant la même année pour une facture de 580 millions de dollars, selon la même source.

 Ces deux produits représentent environ un sixième de la facture des importations des biens alimentaires de l'année 2009, estimée à près de 6 milliards de dollars. En dépit d'un approvisionnement normal en ces matières premières, les prix du kg de sucre et du bidon de 5 litres d'huile de table avaient atteint les seuils respectifs de 140 DA et 975 dinars dans certains quartiers d'Alger.

Suite à ces augmentations brutales et injustifiées, le gouvernement s'est vu contraint de prendre une batterie de mesures "exceptionnelles" pour les juguler à commencer par le plafonnement du prix du sucre à 90 DA/kg et celui de l'huile à 600 DA/5 litres.

Une brigade mixte, composée des agents des ministères du Commerce et des Finances, a entamé mardi une tournée auprès des opérateurs économiques pour faire l'inventaire des stocks de sucre et des huiles actuellement disponibles à leur niveau.

 Selon des estimations provisoires, avancées à l'APS par le département du Commerce, les stocks déjà en circuit, chez les détaillants et les grossistes devraient s'épuiser d'ici la fin de ce mois et ceux existants au niveau des producteurs le seront vers la mi-février

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité

Voir tous les articles de l'économie