Londres se dirige vers la tenue d’un second référendum sur le Brexit et le maintien du pays au sein du bloc Européen

Par Boudjemaâ Selimia (Londres) | 13 Mars 2019 | 16:50

Imbroglio total ce soir au sein de l’hémicycle Britannique  qui a infligé hier un véritable revers à la première ministre Theresa May, en rejetant massivement et pour la 2ème fois en l’espace de quelques semaines son accord du Brexit renégocié avec Bruxelles.

Deux scénarios restent envisageables quant à l’issue que connaîtra ce dossier dans les prochains jours : Un report du Brexit ou le no-deal un départ sans accord du Royaume Uni de l’UE.

Les députés Britannique doivent donc se prononcer ce soir sur ce point à la chambre des communes. Ceci au moment où toutes les indications laissent conclure que Londres se dirige incontestablement vers un report sine die de la date du Brexit quelque soit le résultat du vote de ce soir.

Alors q’une écrasante majorité de Britanniques souhaite la tenue d’élections anticipées, en l’absence de progrès palpables sur ce dossier, sinon l’organisation d’un second référendum sur le Brexit. Les députés Britanniques n’arrivent toujours pas à trouver de majorité en faveur d'un quelconque  scénario. Mais l’idée de la tenue d’un second referedum sur le Brexit est désormais le choix qui fait l’unanimité parmi les Britanniques.