JS Kabylie : déjà, la gueule de bois ?

Par Nourredine B | 05 Février 2019 | 11:42

D’aucuns s’attendaient à un véritable déboulé de la JS Kabylie, au vu non seulement de sa transcendance observé depuis l’entame de la saison, sous les ordres du français Franck Dumas, mais surtout à partir de son match référence en déplacement à Béchar, il y a deux journées, où elle avait damé le pion (0-1) à une JSS qui ne s’en laisse point conter à domicile.

Mais de sitôt, les Canaris ont semblé prendre la grippe quand ils ont, à la surprise générale, ‘’arraché’’ un point heureux (1-1), dans leur propre jardin la semaine dernière, face au relégable AS Aïn Mlila.

Une alerte qui avait échaudé les inconditionnels des verts et jaunes, mais à priori, pas les protagonistes eux-mêmes.

Peut en témoigner, ce revers, lourd de signification (2-0), enregistré, lundi pour le compte de la première manche du 20e round de la L1, face au Paradou AC à Bologhine (Photo).

Un score net et sans bavures, qui assombrit un tant soit peu les perspectives des ambitions kabyles avec le spectre d’un CS Constantine, comptant toujours un match en moins, qui fond sur l’équipe du Djurdjura pour la deuxième place et un leader usmiste, jouant mardi le MOB, qui pourrait encore accentuer son avance, sécurisante déjà, de quatre longueurs.

Gueule de bois, déjà ? A tout le moins, un art singulier de se mettre en difficulté pour un club requinqué et promis aux premiers rôles.

Et les difficultés continuent immédiatement avec ce plateau des plus compliqués lors de la prochaine journée et ce choc- clasico face au MC Alger, à Tizi Ouzou.

Le pied du mur , c’est par- là !