Youcef Yousfi : « La régle 51/49, ce n’est pas du Coran ! »

 Youcef Yousfi : « La régle 51/49, ce n’est pas du Coran ! »
Par Nabil Semyane | 12 Février 2019 | 14:21

Le ministre de l’Industrie  et des Mines, Youcef Yousfi a jeté ce mardi  matin un pavé dans la mare, en laissant entendre que le fameux dogme 51/49 relatif aux investissements étrangers en Algérie pourrait être abandonné.

« Si les intérêts de l’Algérie l’exigent, la règle 59/41 sera revue, après tout, ce n’est pas du Coran », a-t-il déclaré mardi à l’occasion de son passage au Forum du quotidien gouvernemental Al Chaâb.

Les propos du ministre de l’Industrie et des Mines sont en parfaite cohérence avec ceux de son collègue de l’Energie, Mustapha Guitouni qui avait rappelé dernièrement qu’un travail était  entrain d’être mené pour un lifting de la loi sur les hydrocarbures pour rendre « attractif le marché algérien » aux investissements étrangers.

Revenant par ailleurs sur l’Industrie automobile naissante en Algérie,  Yousfi reste mitigé dans son jugement , considérant que les objectifs sont loin d’être atteints, en l’absence d’un tissu de sous-traitants qui est la base même de ce type d'industrie.   

Tout en révélant certaines statistiques sur les véhicule montés en Algérie (180.000 en 2017 et 190.000 en 2018), Yousfi souligne que le développement de la filière automobile reste néanmoins une option stratégique » pour l’industrie algérienne post pétrole. 

Voir toutes les actualités