Vaccination anti-covid : l’arrivée du vaccin russe Spoutnik 5 attendue à la fin du mois

 Vaccination anti-covid : l’arrivée du vaccin russe Spoutnik 5 attendue à la fin du mois
Par Abbès Zineb | 20 Janvier 2021 | 16:13

Tout porte à croire que la vaccination des algériens contre le Covid-19 n’aura pas lieu, à la date voulue  par le président Tebboune, qui dans la lettre qu’il avait adressée au premier ministre, Abdelaziz Djerad, à savoir la première ou la deuxième semaine de janvier .

Et pour cause, les 500.000  doses du vaccin russe Spoutnik V, acquises par l’Algérie,  n’arriveront finalement que « d’ici la fin du mois en cours », a déclaré mercredi le Pr Ryadh Mahyaoui, membre du Comité scientifique en Charge du suivi de la pandémie qui s’est néanmoins bien gardé de justifier ce retard, par rapport au calendrier initial et, ajoutant que « peu de pays ont entamé leur campagne vaccinale ».

En dehors des vaccins russe et chinois, déjà annoncés par le ministre de la Santé, le Pr Mahyaoui a révélé, lors de son passage à la radio nationale  que l’Institut pasteur Algérie (IPA), en charge de la négociation des contrats avec les laboratoires pharmaceutiques, a acquis également des lots de doses du vaccin anglo-suédois Oxford-Atra-Zeneka qui arriveront en février prochain.

« Si cette quantité est insuffisante, dans un premier temps, le coup d’envoi de le campagne de vaccination sera un soulagement pour le population et le reste des doses arriveront progressivement »ajoute le Pr Mahyaoui qui assure par ailleurs que  l’Algérie « est  en avance sur plusieurs paramètres »  et qu’elle  « met à jour ses informations en fonction les expériences menées par d’autres pays et les contraintes auxquelles ils son confrontés lors de leurs campagnes de vaccination ».

 

Voir toutes les actualités