Une première en Algérie : le groupe Ennahar dépose plainte contre les responsables des services de renseignements

Une première en Algérie : le groupe Ennahar dépose plainte contre les responsables des services de renseignements
Par Mourad Arbani | 10 Octobre 2018 | 15:58

Le Groupe médiatique Ennahar, dirigé par Anis Rahmani, a déposé hier, mardi 09 octobre 2018, une plainte contre les responsables des services de renseignements, après l'enlèvement du journaliste Smail Djerbal devant son lieu de travail. Un enlèvement filmé par les caméras de surveillance de son entreprise.

"Le Groupe Ennahar a, en effet, déposé une plainte contre les responsables des services de renseignements, qui ont ordonné l’arrestation musclée du journaliste d’Ennahar, Smail Djerbal, sans ordre judiciaire préalable", à cause d’un article publié sur le site Alg24 appartenant au groupe éponyme.

Cet article en fait, n'avait rien de diffamatoire puisqu'il s'interrogeait sur l'absence de médiation de la part de la direction des services de sécurité (DSS), dirigée par Othmane Tartag, au sujet du blocage de l'Assemblée nationale (APN), consécutif à l'entêtement de Said Bouhadja qui s'accroche à son fauteuil alors qu'il est désavoué par la majorité des députés.

"Ennahar a déposé une plainte devant la justice contre les responsables des services de renseignements qui ont donné les ordres de violer la loi. L’acceptation de la plainte pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie est la preuve que la loi est au dessus de tout le monde. En mon nom et au nom de tous les collègues d’Ennahar on remercie ceux qui se sont solidarisés avec nous", a indiqué le Directeur général du Groupe Ennahar, Anis Rahmani, sur son compte Twitter.

Voir toutes les actualités