"Un pays frère a financé ce qui s'est passé à Ghardaia", selon Sellal

"Un pays frère a financé ce qui s'est passé à Ghardaia", selon Sellal
Par Mourad Arbani | 12 Juillet 2015 | 15:04

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a révélé, mercredi dernier Ghardaia, que les affrontements meurtriers qui avaient secoué la vallée du M'Zab ont été mis à exécution par des représentants de la population en exécution d'un plan financé par un pays frère mais aussi par d'autres qui ne le sont pas.

"Celui qui veut s'adresser à Ban Ki Moon, n'a qu'à aller et celui qui croit qu'il peut ranimer le Mouvement Pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK) depuis Ghardaia il se trompe". Tels ont été les propos prononcés par Sellal lors de sa rencontre avec les notables de Ghardaia, tenue à huis clos au lendemain du décès tragique de 22 personnes dans des affrontements qui avaient affecté plusieurs régions de la Vallée du M'Zab.

Les informations ont été révélées, dimanche, par le quotidien Ennahar qui dit s'appuyer sur un enregistrement sonore, des discussions de ladite rencontre, obtenu auprès d'un des notables.

Sellal a confié aux notables de Ghardaia que " nous connaissons parfaitement la source du financement de ces plans provenant d'un pays frère et voire même  d'autres qui ne le sont pas" avant d'ajouter que "nous avons les noms des meneurs de la Fitna et ceux des jeunes qu'on veut manipuler".

Le Maroc visé

Tout le monde aura compris que Sellal accuse le Maroc de déstabiliser la région. Annahar avait indiqué que «Ahmed Assid, activiste amazigh et membre dirigeant au sein de l’Institut royal culturel amazigh (IRCAM), est intervenu pour arranger un rendez-vous entre le dénommé Kamal Eddine   Fakhar et le conseiller du Roi Mohammed VI aux Affaires culturelles» !

Et d'ajouter que selon des «investigations minutieuses et approfondies, (...), des instructions ont été données par la plus haute autorité du royaume pour apporter au mouvement mozabite l’aide financière nécessaire à la promotion de sa thèse autonomiste dans les forums internationaux des droits de l'Homme» !

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités