Tunisie : Nuit relativement calme sans heurts ni violences

Tunisie : Nuit relativement calme sans heurts ni violences
Par Lila Ghali | 12 Janvier 2018 | 09:17

La tension est retombée jeudi soir après trois nuits de heurts entre des manifestants et forces de l’ordre dans plusieurs villes tunisiennes.

En effet, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur Khellifa Chibani, la nuit du jeudi a été globalement calme en Tunisie contrairement aux précédentes.

Il a soutenu qu'"il y a une baisse du nombre de mouvements nocturnes"  qu'il n'y au "aucun acte de vandalisme ou de vol" de toute la soirée.

Pour le  porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, "ce n'est que le début (...) j'espère qu'on arrivera au calme plat".

Il a précisé que 151 personnes ayant participé aux actes de vandalisme ou de vol lors des nuits précédentes ont été placées en détention lors de la journée du jeudi. Et "au total depuis le 08 janvier, 778 personnes ont été placées en détention", toujours selon le même responsable.

Parmi les personnes interpellées par les forces de l'ordre durant les opérations de rétablissement de l'ordre, on a recensé 16 takfiristes, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur:

Il  a fait état également de 96 agents de police blessés, 87 voitures policières cassées, 156 motos saisies volées, sans compter les nombreux établissements publics pillés ou incendiés. 

Néanmoins des  échauffourées ont été signalées  à Douz dans le gouvernorat de Kébili. Alors que dans plusieurs quartiers de Tunis à l’instar de la cité Ettadhamen et Ibn Khaldoun, les citoyens ont décidé d’épauler les forces de l'ordre pour contrer "les fauteurs de troubles".

Voir toutes les actualités