Tournée du président à Alger : le protocole chahuté

Par Rédaction | 14 Avril 2018 | 20:13

Tous les téléspectateurs qui ont suivi la visite du Président de la République à la Mosquée Ketchaoua, ont négativement commenté l’apparition injustifiée d’un personnage au côté du président, évoluant à l’intérieur et sur le parvis de l’édifice religieux et se sont demandés qui il pouvait être.

La majorité a estimé que rien ne l’autorisait à commettre une grave entorse au protocole et à parasiter l’image du président en se faisant voir comme une sorte de tuteur et de protecteur ou garde malade de ce dernier.

Pour ceux qui ne l’ont pas identifié, le général dont il s’agit est un médecin affecté auprès du président qui ne s’accommode ni de l’abnégation ni de la discrétion et préfère soigner en même temps que son patient sa notoriété en ne se privant pas d’outrepasser ses limites protocolaires pour montrer au monde qu’il fait partie du sein des seins.

Voir toutes les actualités