SNVI : Un chiffre d'affaires de plus de 20 milliards de DA en 2011

 SNVI : Un chiffre d'affaires de plus de 20 milliards de DA en 2011
Par Abbès Zineb | 18 Aout 2012 | 12:18

La société nationale des véhicules industriels (SNVI) a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards de DA et une production globale de 2007 véhicules, alors que les résultats de 2010 indiquaient un chiffre d’affaires de 15,8 milliards de DA et une production de 1.500 véhicules.

C'est ce que le président directeur général de la société, Hamoud Tazerouti, a indiqué ce samedi. Alors que le  déficit de la société à la même période de référence était d’environ 1 milliard de DA, contre 2,34 milliards DA en 2010. Selon son PDG, la SNVI a de tout temps était déficitaire en raison "des coûts élevés des charges et des 6.500 travailleurs en sureffectif.

L'ex-Sonacome a exporté en 2011 une trentaine de camions, d’une valeur de 1,6 million d’euro, vers le Mali, un de ses traditionnels clients étrangers du groupe selon toujours son PDG qui a indiqué "nous avions réussi à reconquérir le marché Mali en décrochant en 2011 un contrat avec l’armée malienne".

Un autre contrat de livraison prochaine d'une cinquantaine de bus par la SNVI au profit de la Guinée Bissau pour un montant de 1,6 million d'euros a été également signé au début de l'année 2012. Alors que des véhicules sortis de la SNVI ont même été exportés vers la France toujours selon les précisions fournies par le même responsable.

Les prévisions pour  l'année 2012  tablent  sur un chiffre d’affaires de 27 milliards de DA selon Hamoud Tazerouti qui n'a pas manqué de rappeler que l'objectif  étant d'améliorer la production et de reprendre le niveau des années 1980 (plus de 6.000 véhicules/an).

Abordant le volet de partenariat avec les étrangers le PDG de la SNVI  est revenu sur l'association de la société  parmi les trois joint-ventures créées par le ministère de la Défense nationale (MDN) en partenariat avec le Fonds d’investissement émirati "Aabar" et les constructeurs allemands Daimler Mercedes/Benz, en tant que partenaires technologiques.

A ce propos il a précisé que la première des joint-ventures, auxquelles la SNVI est partenaire, consiste à lancer une plate-forme au site de la société à Rouiba (Alger) pour construire des camions et des bus de marque Daimler. La production annuelle de cette unité atteindra au bout de quatre ans 16.500 véhicules, dont 15.000 camions, 1.000 autobus et 500 minibus.

Hamoud Tazerouti a aussi rappelé que l'Etat a doté la SNVI d'une cagnotte de 12,5 milliards de DA dans l'optique de renforcer sa compétitivité notamment par l’acquisition d’équipements modernes.

 

 

 

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité A la une

Voir toutes les actualités