Situation financière d'Air Algérie : Bakhouche Alleche tire la sonnette d'alarme

Situation financière d'Air Algérie : Bakhouche Alleche tire la sonnette d'alarme
Par Kaci Haider | 20 Novembre 2017 | 23:13

Le président-directeur général d'Air Algérie, Bakhouche Alleche a, dans un courrier interne adressé à l'ensemble du personnel de l'entreprise, tiré la sonnette d'alarme quant au contexte financier difficile dans lequel s'est engouffré la compagnie aérienne publique.

En effet, dans un courrier interne datant du 19 novembre émanant de la direction générale d'Air Algérie, nous pouvons lire que "notre compagnie est aujourd'hui confrontée à une situation des plus délicate, marquée par des résultats opérationnels négatifs, eux-mêmes générés par des coût en constante augmentation, une concurrence directe et indirecte, qui pèse sur nos revenus, un sureffectif dans des fonctions non productives, des sujétions de services publics onéreuses et un lourd endettement".

Poursuivant sa correspondance, la DG d'Air Algérie écrit que "tout cela contribue à l'affaiblissement de notre compétitivité et de la profitabilité globale de la compagnie. Ce qui a pour conséquence directe une sérieuse  dégradation de la trésorerie  et de notre capacité à investir. Et sans investissement". 

Pour le directeur général  de la compagnie nationale de transport aérien, par souci de "la préservation des emplois et de la pérennité du pavillon national marchand. J'en appelle à la conscience et à la responsabilité  de tous pour une mobilisation effective en direction de la maîtrise des coûts au quotidien. Aucune économie, aussi petite soit-elle, se saurait être négligée. La masse salariale, étant une composante majeure de nos charges d'exploitation, son maintien au niveau actuel me paraît une nécessité  absolue pour tenter de freiner nos dépenses et la baisse des nos résultats d'exploitation."

Voir toutes les actualités