Sellal à l'adresse d'un cheikh d'une zaouïa : "Bouteflika ne partira pas"

Sellal à l'adresse d'un cheikh d'une zaouïa : "Bouteflika ne partira pas"
Par Abbès Zineb | 06 Novembre 2013 | 21:51

Le Premier ministre Abdelmalek sellal a déclaré, depuis Adrar, que "Bouteflika ne partira pas" en évoquant devant les représentants de la société civile la question des zaouïas en Algérie, se voulant rassurant devant les responsables à la tête de ces structures dans cette wilaya.

En effet, le Premier ministre, répondant à la préoccupation des dirigeants des zaouïas de la wilaya de Sétif sur un éventuel départ du président de la République, a lâché ce mercredi au terme de sa visite dans la wilaya d'Adrar, cette phrase "Bouteflika ne partira pas et les zaouïas non plus".

Sellal a, à ce propos, confié à l'assistance que "la semaine dernière, j’étais à Sétif où un cheikh de zaouïa m’interpellait pour m'avertir que si Bouteflika part, les zaouïas disparaîtront. Il a confié avoir répondu à l'adresse de son interlocuteur que "c’est ta tante qui partira, pas Bouteflika et je te rassure encore que Bouteflika ne partira pas et les zaouïas non plus".

Le Premier ministre ne s'est pas limité à rassurer les cheikhs seulement, quant à la continuité de l'actuelle équipe au pouvoir après avril 2014, puisqu'il s'est inscrit dans le temps en indiquant, à l'adresse des représentants de la société civile d'Adrar, que les projets annoncés pour la wilaya "seront inscrits lors du prochain plan quinquennal".

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités