Seal : vers un système de basculement pour atténuer les désagréments des coupures d’eau à Alger et Tipaza

 Seal : vers un système de basculement pour atténuer les désagréments des coupures d’eau à Alger et Tipaza
Par Moumène Belakram | 06 Décembre 2018 | 12:30

Les coupures d’eau potable récurrentes, notamment à Alger et Tipaza, ont amené la Société Algérienne des Eaux (Seal) à adopter une nouvelle stratégie tendant à atténuer leurs désagréments.

De passage, jeudi, sur les ondes de la radio nationale, le directeur d’exploitation de la compagnie, Slimane Bounouh, en a esquissé les pourtours.

Il s’agira de mettre en place «un système de basculement du flux hydraulique d’une station de pompage à une autre» explique, ainsi, l’invité de la rédaction de la chaine 3, non sans souligner que la fréquence des coupures d’eau au niveau des deux wilayas, étaient le fait de perturbations occasionnées par des travaux de rénovation des canalisations ou à des opérations de maintenance préventives sur des stations de pompage. Ou encore à des incidents imprévus sur des conduites.

Bounouh a surtout voulu rassurer les ménages qu’en dépit de la faible pluviométrie observée ces jours derniers et des besoins en eau des familles et de divers autres utilisateurs, en indiquant que les quantités emmagasinées dans les barrages étaient toutefois, appréciables pour pouvoir répondre à la demande d’Alger et de Tipaza, «ceci sans compter avec les nappes souterraines et les stations de dessalement d’eau, celles d’Alger et de Fouka, en particulier», a-t- il fait remarquer.

Enfin, et toujours dans le cadre des efforts de la Seal pour éviter au maximum des désagréments au consommateur, Slimane Bounouh a également indiqué que la direction de la wilaya d’Alger s’apprêtait à entamer des travaux visant à dédoubler la canalisation principale alimentant l’est d’Alger et réhabiliter la station de pompage de Réghaia pour faire passer son débit de 1.000 à 2.000 mètres cubes/heure.

 

 

Voir toutes les actualités